Machu picchu : fin ! La descente

La descente du Machu Picchu à Aguas Calientes est l’occasion de profiter d’une belle balade en forêt, ce qui est fort agréable lorsqu’on vient de l’altiplano et qu’on n’a pas vu d’arbres depuis longtemps !

En fait, on peut aussi faire la montée à pied (deux heures théoriquement), mais avec mon mal d’altitude, j’ai fait la feignante et suis montée en bus. Sans regret, à pied, je crois que j’y serais encore ! ( Je vous parlerai une autre fois de la meilleure méthode pour lutter contre le mal des montagnes : la coca).

Ce qui est épatant : les falaises couvertes de broméliacées (plantes épiphytes de la famille de l’ananas si vous préférez), qui s’agrippent tant bien que mal aux roches ou aux arbres.
Assez impressionnant. En tout cas, à nouveau, l’environnement du site est magnifique et vaut le coup rien que pour ça !

bq1 bq2 bq3 bq4 bq5

bq6

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s