Interview à Clermont-Ferrand

Une petite interview sur le site du Rendez-vous du carnet de voyage à Clermont-Ferrand :

https://www.rendezvous-carnetdevoyage.com/2017/11/zoom-katia-astafieff/

Bon, les coeurs roses, c’était pour aller avec la couverture du livre, et c’était une idée de mon sympathique voisin, le réalisateur du magnifique film « Frères des arbres – l’appel d’un chef papou ».

Si vous ne l’avez pas vu sur ARTE ou lors d’un festival, il sera diffusé cette semaine sur Ushuaïa TV :

https://www.ushuaiatv.fr/programmes/fr%C3%A8res-des-arbres-fr%C3%A8res-des-arbres-l-appel-d-un-chef-papou-54332

 

Publicités

Rendez-vous du carnet de voyage à Clermont-Ferrand

Vous pourrez me retrouver prochainement au Rendez-vous du Carnet de voyage à Clermont-Ferrand, les 18 et 19 novembre.

Le samedi à 11h, je participe au débat :

https://www.rendezvous-carnetdevoyage.com/2017/08/coeur-voyage-debats-rencontres/

Et le dimanche à 15h, rencontre autour de Comment voyager seule… :

https://www.rendezvous-carnetdevoyage.com/2017/09/voyage-coeur-livres/

A bientôt !

Voyager seule quand on est une femme

femme sac photo

Un article à lire dans la revue Espaces, spécialisée dans le tourisme, dans un numéro consacré au marché des solos :
https://www.tourisme-espaces.com/doc/9900.marche-solos.html

J’y donne quelques informations sur le voyage au féminin :
https://www.tourisme-espaces.com/doc/9929.voyager-seule-quand-est-femme.html

[ARTICLE] Voyager seule quand on est une femme

couverture.php

in revue Espaces n°338
Octobre 2017 – 4 pages – 3.00€ (pdf)

Présentation. Partir seule n’est pas une démarche rare aujourd’hui. Nombreuses sont celles qui franchissent le pas pour partir à l’aventure en autonomie. Si c’est parfois une contrainte (personnes n’ayant pas trouvé de compagnons de route), c’est pour d’autres un choix total, assumé, volontaire. Pour les plus baroudeuses, c’est même souvent la seule et unique façon de voyager, de s’ouvrir au monde et d’aller à la rencontre des autres. Témoignage d’une femme éprise de liberté, qui parcourt le monde en solitaire.

Auteur(s) (à la date de publication). Katia Astafieff est écrivain. Elle est l’auteur de : Comment voyager seule quand on est petite, blonde et aventureuse (Éditions du Trésor, mai 2016).

airport-2373727_960_720

Atelier d’écriture à Nancy

visuel ecriture
Envie de tenter l’expérience de l’écriture ?
A partir du lundi 11 septembre, j’animerai un nouvel atelier à la MJC Pichon à Nancy.
Un atelier ludique et convivial, afin de découvrir ou de redécouvrir le plaisir des mots. Et pour oser écrire !

Un déroulement en 4 temps :
– lecture d’extraits de textes de référence ou présentation de documents visuels ou sonores inspirants
– une proposition d’écriture originale qui constitue un déclencheur
– un temps d’écriture
– un partage des textes (lecture à haute voix)

Les exemples peuvent être des textes classiques ou contemporains et les contraintes sont souvent inspirées de l’Oulipo (Ouvroir de littérature potentielle)

Les consignes sont variées, progressives, stimulantes et permettent d’ouvrir son imaginaire.

Les textes produits sont parfois émouvants, souvent drôles, toujours uniques et surprenants !

Aucune expérience nécessaire. Une seule obligation : la bonne humeur !

flyer Atelier d'écriture

Comment voyager seule… sur les blogs

Un petit post pour remercier les blogueuses qui parlent de Comment voyager seule

Voici leurs blogs et leurs commentaires que je me permets de partager :

 

http://carmilla-legolem.blogspot.fr/2016/07/a-lire.html

« J’ai trouvé ça drolatique et ça exprime une revendication essentielle (surtout pour une femme), à laquelle je souscris entièrement: l’importance et l’intérêt de pouvoir voyager seule ».

https://www.unsacsurledos.com/livres-pour-voyager-mes-recits-de-voyage-preferes/

« On part dans un style totalement différent ! Encore une voyageuse solo, mais d’un tout autre genre.

Moi qui sature de lire (trop) souvent que voyager en tant que femme est compliqué/dangereux/irresponsable (biffer la mention inutile), j’ouvre ce livre sans grande conviction… jusqu’à tomber sur l’introduction de l’auteur, qui se dit fatigué de répondre toujours aux mêmes questions sur ses innombrables aventures autour du globe. Parce qu’elle voyage seule. Parce qu’elle est une femme. Parce qu’elle est petite. Et blonde. Et aventureuse !

Le ton humoristique et plein d’autodérision de Comment voyager seule quand on est petite, blonde et aventureuse m’a rapidement accrochée et j’ai pris plaisir à suivre les (més) aventures de notre héroïne aux quatre coins du globe ! »

http://danielawurdack.blogspot.fr/2016/07/katia-astafieff-la-petite-blonde.html

« Ce livre est un amusant carnet de voyage truffé d’anecdotes girly qui donne envie de prendre son sac à dos et partir, comme elle, a l’aventure au Vietnam, en Russie, en Chine, en Inde, en Mongolie, en Malaisie et Singapour, en Thaïlande et Cambodge, en Afrique, au Panama, ou pour les plus classiques  États-Unis et pays européens. »